Accès direct au contenu

Image Bandeau 0 Image Bandeau Gauche 0

Vous êtes ici : Accueil > Le Loiret > Loiret.web

Du papier au web : le passé numérisé

Manuscrits médiévaux, almanachs, films du patrimoine audiovisuel, registres d’état civil... C’est tout un pan de l’histoire du département qui devient consultable en ligne.

Manuscrits médiévaux, almanachs, films du patrimoine audiovisuel, registres d’état civil... C’est tout un pan de l’histoire du département qui devient consultable en ligne.

(Photo ADL)

30/09/2011
Etat civil, almanachs, manuscrits médiévaux… De plus en plus de documents "historiques" du Loiret sont accessibles en ligne. Cela grâce à un titanesque travail de numérisation, comme celui que conduisent les Archives départementales…
Mise en ligne dès 2012. Grâce à la numérisation, il est aujourd’hui possible de transformer tout document authentique en une suite de données interprétable en informatique ou en électronique… et donc potentiellement consultable via Internet. C’est l’objectif que se sont donné les Archives départementales, en entamant - entre autres - en 2010, la numérisation des registres de l’Etat civil du Loiret. Une opération d’envergure. "Nous commençons par numériser les deux millions de microfilms déjà réalisés par notre laboratoire photographique à partir des registres appartenant aux communes couvrant la période 1833-1902", explique Frédérique Hamm, Directrice des Archives départementales.

Avis aux généalogistes, universitaires et plus largement à tous les usagers férus d’histoire : "Dès 2012, les registres correspondant à la période 1833-1902 seront ainsi consultables gratuitement dans nos salles de lecture, rue d’Illiers et Cité Coligny..." En attendant les autres : à partir de 2012, les registres paroissiaux remontant au 16e siècle seront empruntés pour numérisation aux 334 communes du département. En attendant, aussi, la mise en ligne de l’ensemble de ces données, mieux à-même de répondre à la demande croissante des utilisateurs : "Nous recevons une dizaine de demandes par semaine en ce sens", constate-t-on du côté des Archives départementales. D’ailleurs, cela participe, au même titre que la numérisation, d’une "adaptation du travail archivistique au monde contemporain", reconnaît Frédérique Hamm, en évoquant l’ouverture prochaine de véritables e-salles de lectures.

Le passé tourné vers l’avenir.
Plus globalement, la numérisation du passé départemental ne cesse de prendre de l’ampleur. C’est ainsi que Centre Images propose, avec www.ciclic.fr, de numériser et de conserver le patrimoine audiovisuel privé à l’échelle régionale. A ce jour, 268 films témoignent de l’histoire, petite ou grande, du Loiret depuis 1920. Ce type de plongée dans le passé au coin du web peut même vous transporter plus loin encore… Visitez donc le site de l’Institut de recherche et d’histoire des textes ! Cette unité du CNRS, basée à La Source, propose une plongée souvent fascinante dans des manuscrits médiévaux, grâce aux nouvelles technologies et à la qualité des reproductions numériques.

De même, la ville d'Orléans ou encore sa bibliothèque municipale offrent d'impressionnantes collections de ressources numérisées, comme l'état civil et les almanachs du Loiret de 1791 à 1898. Et au regard des fonds disponibles, les perspectives offertes par le numérique semblent infinies... Un mélange des temps parfaitement résumé par Frédérique Hamm : "L’archiviste a le coeur dans le passé, les  pieds dans le présent et la tête dans le futur !"

G. Cuny

Découvrir les Archives départementales

Depuis leur création en 1796, les Archives départementales rassemblent les documents provenant des institutions locales. Depuis, ce patrimoine ne cesse de s’accroître grâce aux versements et aux dépôts des administrations dont le siège est situé dans le département.

► Renseignements pratiques



Rédigé par Gwenaël Cuny

mise à jour le 8 octobre 2012