Accès direct au contenu

Image Bandeau 0 Image Bandeau Gauche 0

Vous êtes ici : Accueil > Culture, jeunesse & sport

Quand Cléry raconte Marie

Le spectacle Marie s'est joué les 27, 28 et 29 septembre derniers à la basilique Notre-Dame de Cléry.

Le spectacle Marie s'est joué les 27, 28 et 29 septembre derniers à la basilique Notre-Dame de Cléry.

(Photo : E. Boutheloup)

03/10/2012
C'est à guichets fermés que le spectacle Marie s'est joué les 27, 28 et 29 septembre derniers à la basilique Notre-Dame de Cléry. Ce son et lumière a rassemblé 80 figurants et comédiens autour d'Olivier Jouin, metteur en scène des spectacles historiques de Cléry-Saint-André.
80 figurants et 140 bénévoles. "Marie, ce n'est pas seulement la mère de Jésus à Noël !", rappelait jeudi soir en préambule à la première, le père Robert Leroy, curé de la paroisse de Cléry-Saint-André et à l'origine du projet. Alors qui est-elle vraiment ? La mission a été confiée à Olivier Jouin, qui signe depuis 16 ans les spectacles historiques de Cléry-Saint-André (Louis XI, Dunois, Jeanne d'Arc et La Révolution française, le destin des Femmes) : "L'idée de faire quelque chose qui fasse le lien entre Cléry, la grande histoire avec Louis XI et la basilique, sanctuaire dédié à Marie, était quelque chose qui pouvait cheminer", explique le metteur en scène. Et quand le père Robert l'a questionné sur la faisabilité d'un spectacle, Olivier Jouin a répondu : "C'est un projet ambitieux qui doit être à la hauteur de ce sanctuaire".

Ainsi est né ce grand spectacle porté au total par 140 bénévoles. Sur scène, des photos projetées, des éclairages subtils, et 80 figurants retraçant toutes les étapes de la vie de Marie à travers 20 tableaux-clés (enfance, Magnificat, Cène, Assomption...) entrecoupés de deux points de vue : celui, historique, de Louis XI (qui vouait une grande dévotion à la Vierge) et celui, moderne, d'une femme du XXIe siècle portant le poids du monde, chacun mettant leur vie en perspective tout en s'interrogeant sur le sens et le pourquoi des choses (vie, mort, guerre, consumérisme...).

Un son et lumière rejoué en 2013.
Face au succès inattendu de ces trois soirs à guichets fermés (soit plus de 2200 personnes), le spectacle Marie sera rejoué l'an prochain à la même période. "C'est une entreprise extraordinaire, a tenu à souligner Clément Oziel, maire de Cléry-Saint-André et vice-président du Conseil général du Loiret, présent pour l'occasion. Les initiatives qui rassemblent des hommes et des femmes sur un projet comme celui-ci donnent une dimension à l'effort commun et une âme à la commune".

Parmi les spectateurs conquis, une bande d'amis venus spécialement du Loir-et-Cher : "C'était très émouvant, tout était d'une incroyable justesse et nous avons appris certaines choses". Même émotion pour Élisabeth : "C'est très bien joué. Il y a toute la force et toute l'énergie qui vont avec ces grands moments. Ça va crescendo, on en a les larmes aux yeux. Et puis raconter le début de la vie de Marie c'est assez novateur". De quoi ravir les équipes de l'association "Lumières sur Notre-Dame de Cléry", organisatrice du spectacle, et Olivier Jouin qui avoue que ce bon accueil du public est "une satisfaction pour tout ceux qui ont tant donné depuis quelques semaines et que j'ai beaucoup fatigués en répétitions".
E. Boutheloup




Rédigé par Guillaume Rumeau

mise à jour le 3 octobre 2012